Informations

Organes génitaux en croissance de cellules souches et d'organes


J'ai beaucoup lu sur la recherche sur les cellules souches et les travaux sur la culture d'organes artificiels.

Je suppose qu'avec des progrès technologiques suffisants, il n'y a aucune raison théorique pour laquelle il ne serait pas possible de faire pousser des organes génitaux (gonades, utérus) en particulier ?

Ma question est donc la suivante : existe-t-il une raison théorique pour laquelle vous ne pourriez pas utiliser ce processus pour faire croître les organes génitaux du sexe opposé d'un donneur de cellules souches ?

Alors, un ovaire cultivé à partir de cellules souches mâles pourrait-il ovuler des œufs de gamète Y ?


Personne ne sait si un utérus est capable de produire ce que l'on appelle des « œufs en Y », car chez les personnes atteintes d'anomalies chromosomiques sexuelles (XXX et plus, XXY, X, XYY, etc.), la présence d'un Y fonctionnel produit généralement un phénotype masculin, qu'ils soient ou non stériles ou qu'ils aient des niveaux naturels de testostérone, car le Y contient le gène déterminant le sexe SRY et d'autres facteurs de développement et de fertilité masculins. En revanche, les personnes n'ayant que des chromosomes X (quel que soit leur nombre) sont généralement d'apparence féminine, avec au moins un certain développement des organes et des structures associés.

Une deuxième question est de savoir si une cellule souche dérivée d'un homme pourrait être amenée, hormonalement ou autrement, à devenir un utérus en premier lieu. Un X est déjà présent, donc toutes les instructions purement génétiques (mais pas nécessairement épigénétiques) sont là, mais, pour autant que je sache, la question de savoir si un Y interférerait avec le processus de développement n'a pas été résolue chez l'homme.